Critique

 

L'homme qui s'envola (Antoine Bello)

note: 5Duel psychologique Noëlle - 9 décembre 2017

Une entreprise florissante, une famille modèle, une vie sociale riche... Walker a tout. Il ne lui manque qu'une chose que sa fortune ne peut acheter : du temps. Il finit par détester sa vie au point de décider de disparaître. Avec minutie et sang-froid, il met en scène sa mort accidentelle pour se refaire une vie loin des obligations.
Shepherd, détective spécialisé dans les disparitions, est mandaté par une compagnie d'assurance afin d'établir que l'homme d'affaire a bien perdu la vie dans l'accident. Mais très vite, le traceur redoutable est convaincu du contraire. S'engage alors une course poursuite entre les 2 hommes à travers les Etats-Unis.
Au fil des récits successifs de Walker, de sa femme et de Shepherd, Antoine Bello, nous entraîne dans un thriller psychologique haletant où la liberté individuelle de l'un et l'honneur de l'autre sont en jeu.
Modernité, originalité, efficacité... des ingrédients récurrents chez l'auteur déjà récompensé plusieurs fois, notamment pour « Les Éclaireurs » second tome de la trilogie « Les Falsificateurs ».