Critique

 

Les larmes noires sur la terre (Sandrine Collette)

note: 5Noir c'est noir Chantal - 15 novembre 2017

Impatiente et par amour, elle quitte son île natale pour la métropole . Erreur de jugement ! Moe a 20 ans, un nourisson et est amenée de force dans un centre d'accueil pour déshérités, « la casse ». Ce qui l'attend est au-delà de l'imaginable. Au côté de cinq femmes douloureusement éprouvées, elle doit se battre contre le néant pour son fils.
C'est noir, c'est dur, mais ces laissées-pour-compte sont admirables dans cet enfer.
Le récit se situe dans un avenir tellement proche qu'il en devient très réaliste.
Ce roman est d'une profonde noirceur, bouleversant, dramatique. Il nous perturbe, nous tord les tripes, difficile d'en sortir indemne.