S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Noëlle

 

L'homme qui s'envola (Antoine Bello)

note: 5Duel psychologique Noëlle - 9 décembre 2017

Une entreprise florissante, une famille modèle, une vie sociale riche... Walker a tout. Il ne lui manque qu'une chose que sa fortune ne peut acheter : du temps. Il finit par détester sa vie au point de décider de disparaître. Avec minutie et sang-froid, il met en scène sa mort accidentelle pour se refaire une vie loin des obligations.
Shepherd, détective spécialisé dans les disparitions, est mandaté par une compagnie d'assurance afin d'établir que l'homme d'affaire a bien perdu la vie dans l'accident. Mais très vite, le traceur redoutable est convaincu du contraire. S'engage alors une course poursuite entre les 2 hommes à travers les Etats-Unis.
Au fil des récits successifs de Walker, de sa femme et de Shepherd, Antoine Bello, nous entraîne dans un thriller psychologique haletant où la liberté individuelle de l'un et l'honneur de l'autre sont en jeu.
Modernité, originalité, efficacité... des ingrédients récurrents chez l'auteur déjà récompensé plusieurs fois, notamment pour « Les Éclaireurs » second tome de la trilogie « Les Falsificateurs ».

Utopies réalistes (Rutger Bregman)

note: 5Tout progrès social est le fruit d'une idée folle Noëlle - 15 novembre 2017

Fortement documenté d'exemples historiques et étayé par une abondante quantité de références à des études et écrits, cet essai nous entraîne sur les traces de doux rêveurs (certains sont assez inattendus) à la recherche d'innovation sociale. Il ouvre des perspectives pour apporter des solutions aux questions actuelles de politique économique : inégalité, temps de travail, progrès technologique, finances, migrations.
A 29 ans, Rutger Bregman, historien et écrivain néerlandais, a déjà publié plusieurs ouvrages et a contribué à populariser la notion de revenu universel au Pays-Bas. Best-seller international, Utopies réalistes est traduit en 17 langues.
Succès bien mérité car l'ensemble est passionnant, percutant et stimulant. Non seulement il rappelle que de tout temps, le monde a évolué grâce aux idées, mais il invite également à s'interroger sur notre capacité et notre courage à bousculer nos convictions les plus ancrées. Une phrase de l'économiste Keynes citée dans le livre, résume tout à fait le propos de l'auteur : « La difficulté ne réside pas tant dans le fait de concevoir de nouvelles idées que d'échapper aux anciennes »

Retour Haut